Français
Bons cadeaux

Mystery O'Clock dans la presse grâce à son activité d'escape game à Brest

On parle de nous !

Mystery O’Clock. Une deuxième adresse, place de la Liberté
Installé depuis août 2016 au 51, rue Yves-Collet, l’escape game Mystery O’Clock a ouvert une nouvelle adresse depuis le 25 août au 9, place de la Liberté, toujours au centre-ville de Brest.
Lire la suite de l'article

 

Source : Le Télégramme (11/09/2018)

Brest. Deuxième adresse et nouvelle aventure pour l’escape game Mystery O’clock

Déjà installé rue Yves-Collet à Brest, Mystery O'clock ouvre une nouvelle adresse place de la Liberté. Avec une aventure dans l’univers d’Alice aux pays des merveilles.

Lire la suite de l'article

 

Source : actu.fr (24/08/2018)

Mystery O'Clock est une enseigne purement brestoise, spécialiste de l'escape game, née il y a 2 ans sous l'impulsion de son fondateur Jonathan Corrigan.

Fort du succès du premier espace situé à l'Espace Collet (derrière l'Espace Jaurès) et comportant 4 salles thématiques (Le larcin de Montana Jane, Nuit d'excès, la dernière enquête du commissaire Colbert), un second espace avec de nouvelles salles va très bientôt voir le jour, également au centre-ville.

Lire la suite de l'article

 

Source : Bientôt à Brest (18/06/2018)

Une heure dans la peau d’un enquêteur brestois

L’escape game Mystery o’clock a lancé une nouvelle salle dédiée à l’investigation et 100 % brestoise. Les joueurs ont soixante minutes, pas une de plus, pour trouver l’assassin.

Lire la suite de l'article

 

Source : Ouest France (25/09/2017)

Escape game Mystery o'clock : une nouvelle énigme

Jonathan Corrigan poursuit le déploiement de son jeu en ouvrant une troisième salle baptisée "Nuit d’excès", dans laquelle vous avez une heure pour vous souvenir de vos frasques !

Jonathan Corrigan poursuit le développement de son escape game Mystery O’clock ouvert en août 2016 rue Yves-Collet à Brest.

Après avoir lancé cette activité avec l’énigme Le larcin de Montana Jane (une enquête sur le vol d’une antiquité égyptienne) puis ouvert une seconde salle sur ce même thème pour permettre à deux équipes de se défier, il lèvera le voile samedi 3 décembre sur une troisième salle avec une nouvelle énigme à résoudre.

Lire la suite de l'article

 

Source : Côté Brest (02/12/2016)

Mystery O’Clock. Résoudrez-vous l’enquête ?

Après Panic Room, un deuxième escape game a ouvert ses portes à Brest, Mystery O'Clock. Son créateur, Jonathan Corrigan, a imaginé une enquête policière baptisée « Le larcin de Montana Jane ». Deux autres scénarios vont ensuite voir le jour.

Lire la suite de l'article

 

Source : Sept jours à Brest (07/09/2016)

Un nouvel espace game à Brest

Il a ouvert durant l'été 2016 : Mystery O’clock proposera bientôt trois scénarios à énigmes. Vous avez une heure pour vous prendre la tête !

L’archéologue spécialiste de l’Égypte Montana Jane est soupçonnée du vol d’un objet rare. Vous allez mener l’enquête dans son bureau pour prouver sa culpabilité. Vous avez une heure et vous avez droit à la calculatrice ! Ce scénario est le premier à découvrir au nouvel escape game Mystery O’clock qui a ouvert début août rue Yves-Collet à Brest.

Lire la suite de l'article

 

Source : Côté Brest (29/08/2016)

Mystery O'Clock. Qui résoudra le mystère ?
Sacrée Montana Jane, qui a commis un larcin. La célèbre égyptologue créée par Jonathan Corigan (là, c'est son vrai nom !), qui vient d'ouvrir la salle de jeux Mystery O'Clock au centre-ville, a dérobé un objet ayant appartenu à Nefertiti.

Les joueurs ont une heure pour le retrouver, dans une salle, en résolvant des énigmes et en trouvant des indices. Cela prouverait qu'elle l'a bien volé.

Le jeu est fait de telle sorte qu'on ne peut pas trouver avant 50, voire 52'. « Et ceux qui ne trouvent pas, un tiers des personnes environ, il s'en faut de trois ou quatre minutes, en général », précise Jonathan, dont l'accent québécois point subtilement de temps à autre.
Lire la suite de l'article

 

Source : Le Télégramme (05/08/2016)

Mystery O'Clock, des énigmes maison à Brest

Un nouvel escape game ouvre à Brest ce mardi. Il s'agit d'un jeu où les participants, enfermés, doivent relever des défis. Son propriétaire, Jonathan Corrigan a écrit seul tous les scénarios.

Montana Jane est une archéologue reconnue. Alors qu'elle doit transporter un objet de grande valeur au musée du Caire, quelqu'un le lui dérobe. Mais son alibi ne tient pas... Elle est rentrée à Brest. Interpol est sur le coup... « Vous avez une heure ! Attention, chaque minute compte ! »

Lire la suite de l'article

 

Source : Ouest France (01/08/2016)