Français
Bons cadeaux

Votre escape game "horreur" à Brest dans le Finistère : "Elle s'appelait Anna"

Elle s’appelait Anna – Escape room paranormale à Brest

 

Septième aventure proposée par Mystery O’Clock, « Elle s’appelait Anna » fait la part belle à l’horreur et au paranormal. Si ces thèmes ne vous font pas peur, nous vous attendons place de la Liberté à Brest, pour une mission riche en frissons…

 

A noter : en raison de son contenu, cette salle d’escape game est interdite aux moins de 16 ans.

 

Elle s'appelait Anna - Salle d'escape game à Brest

Un escape game qui s’étend sur plusieurs époques

 

1953, dans la petite ville de Lerwick, en Ecosse

Un homme étrange et solitaire vit reclus dans sa maison, près de laquelle plusieurs petites filles ont disparu et n’ont jamais été retrouvées. Malgré l’absence de preuve, tout porte à croire que la maison serait le théâtre de leur disparition.

 

1973, au même endroit

20 ans ont passé et ces tristes événements sont devenus une légende urbaine. L’homme solitaire est mort. L’inquiétante maison est abandonnée et personne n’ose y pénétrer. Mais ce territoire interdit attise la curiosité de quelques garçonnets indisciplinés. Leur jeu favori : voler les poupées des petites filles et les jeter dans la maison. Seule Anna Muray, 8 ans et demi, a le courage d’entrer dans la bâtisse pour récupérer son bien. Mais elle s’y retrouve mystérieusement enfermée. Seule, abandonnée, elle est retrouvée morte sans sa poupée dans cette lugubre demeure, depuis condamnée.

 

De nos jours

Depuis cette date, le fantôme d’Anna hante la ville. A chaque anniversaire de sa mort, des phénomènes bizarres perturbent la quiétude des habitants. Unique solution pour y mettre fin : libérer son âme en retrouvant sa poupée et en la déposant sur sa pierre tombale.

 

Explorez la maison de l’horreur

 

Votre mission débute à 23h. A minuit, le jour anniversaire sera terminé et le fantôme d’Anna errera pendant une nouvelle année. Par une nuit d’orage, vous vous retrouvez en équipe dans cette maison abandonnée depuis plus de 60 ans, sombre, effrayante, privée d’électricité... Et très certainement hantée ! Parviendrez-vous à garder la tête froide ? A résister à la peur ?

 

Pour libérer l’âme de la petite Anna, il vous faudra non seulement du sang-froid, mais aussi des capacités de fouille, déduction et travail en équipe.

 

Venez vite tester la plus effrayante des salles d’escape game de Brest !

 

 

Réserver votre séance en ligne